Architecture Shared-Nothing

Le Shared-Nothing est une configuration dans laquelle aucune ressource n’est partagée par chaque machine du cluster via le réseau LAN. Les nœuds ne partagent ni la mémoire, ni le disque dur.  Chaque nœud du cluster est auto-suffisant et utilise ses propres ressources pour la charge de travail qui  lui a été affecté par le système. C’est le mode par défaut de partage des ressources dans un cluster et dans de nombreuses solutions d’exploitation des données.  A la différence de ses semblables, ce mode est le seul qui offre la scalabilité sur tous les composants essentiels des nœuds du cluster : CPU, disque dur et RAM.  L’indépendance des nœuds permet de voir chaque nœud comme un processeur, et du coup permet de voir le cluster comme un système massivement parallèle. C’est pour cette raison qu’un cluster Shared-Nothing est appelé un MPP, Massively Parallel Processing (Processeur Massivement Parallèle).

« Back to Glossary Index