Big Data & Corona virus : comment tirer profit de la crise ?

Nous faisons face actuellement à une épidémie, le corona virus. Pour freiner la progression de cette épidémie, la majorité des Etats pro-USA ont fait le choix de mettre en quarantaine leur citoyens, situation pas toujours évidente à vivre….  Dans cette chronique, nous vous offrons une analyse sur la crise déclenchée par le corona virus afin de vous aider à tirer profit de la situation pour faire avancer votre carrière dans le Big Data. Cette analyse est absolument personnelle et ne reflète que notre point de vue chez les éditions Juvénal & Associés. En ces temps troubles, il est indispensable de vous faire vous-même votre propre opinion pour tenir ferme face à la propagande médiatique et la panique. 

1) Qu’est ce que le corona virus 

Commençons par la base. Qu’est ce que le corona virus ? Selon l’OMS, le coronavirus est un agent pathogène, plus précisément un virus, appartenant à la famille des coronavirus, qui provoquent des maladies respiratoires pouvant aller d’un simple rhume ou une grippe à des pathologies plus sévères comme le MERS-COV ou le SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère). Le coronavirus dont il est question pour cette crise est le virus baptisé SARS-CoV-2 et la maladie qu’il provoque  a été nommée COVID-19. En d’autres termes, le corona virus de cette situation n’est pas celui qui cause la grippe, mais bien un nouveau type, qui provoque une combinaison du SRAS et de la grippe. Il peut donc se manifester de façon très sévère chez certains individus sous la forme de SRAS, et chez d’autres sous la forme d’une simple grippe. Au vu de cette description, ce virus doit être pris au sérieux et encore plus pour des personnes qui ont déjà des problèmes respiratoires. 

2) Comment s’isoler la pandémie du corona virus ? 

Y’a t’il lieu de s’inquiéter ? Pour donner notre avis personnel, il faut le prendre au sérieux comme tout autre maladie dont on ne connaît pas encore parfaitement le fonctionnement, mais il ne sert à rien de s’inquiéter. L’inquiétude n’augmente pas “une coudée de votre vie“.  Nous pensons qu’il faut plutôt adopter une attitude calme et séreine, et surtout s’éloigner de la propagande médiatique et politique qu’il y’a derrière cette maladie. A notre avis, cette propagande est plus dangereuse que la maladie en elle-même. Le respect des instructions données par chaque Etat est suffisant pour diminuer la probabilité d’être contaminée inutilement. Si vous résidez en France, vous trouverez sur ce site les instructions de l’Etat vis-à-vis de la maladie

 Ces instructions sont applicables peu importe votre pays. Après, même si la situation est alarmante en Italie, Espagne et France principalement, il faut noter que certains pays ont déjà réussi à la contrôler, il s’agit notamment de Singapoure, la corée du sud, la chine et l’Allemagne. Ce qui est notable avec ces pays c’est qu’ils n’ont pas opté pour le confinement, mais pour le dépistage à large échelle de la maladie couplée à des campagnes intenses des règles d’hygiène…. On peut donc déduire qu’en respectant scrupuleusement les règles d’hygiènes que nous connaissons déjà tous, il y’a de fortes chances que nous nous protégeons  nous-mêmes et nos proches…

3) Le corona virus comme alibi pour des déficits budgétaires ? 

Maintenant, venons-en aux conséquences du covid-19 sur le Big Data, plus précisément sur votre carrière. Le confinement adopté par les Etats pro-US (France, Italie, Canada, UK, pays d’Afrique francphone) a bien évidemment entraîné une crise économique. Avec le confinement, on observe un ralentissement notable de l’activité économique, un ralentissement qui à court terme forcent les entreprises à réduire leur capacité (baisse des recrutements, des commandes, des achats, des missions, etc.), ce qui concoure à ralentir encore plus l’activité économique. Pour éviter ces conséquences (normales), ces Etats ont procédé à un déficit budgétaire massif !!!  La France annonce un plan de 45 milliards d’euros pour financer les différentes actions du gouvernement contre la “crise” (financement du chômage partiel, allocations diverses, baisse d’impôts, financement du gel des loyers, financement du report du paiement d’impôts, report de la TVA, etc…).  L’allemagne annonce 156 milliards d’euros,  les UK annonce un plan de stumlus estimé à 700 milliards de pounds, et le congrès américain est en train d’adopter un package de 2000 milliards de dollars !!! 2000 milliards !!!!  L’Union Européenne a profité de la pandémie pour lever la règle des 3% qui protège les nations de l’UE des conséquences calamiteuses, apocalyptiques de la dette.   Qu’est ce qui justifie l’échelle de tels déficits ? 

Alibi pour résoudre un problème qui existait déjà au sein du système économique ou bien nécessité pour combattre la maladie ? I rest my case…Il me semble que les Etats sont déjà LOURDEMENT endettés et que le système financier est déjà sous perfusion !!! D’où viendra l’argent de ces packages stimulus ???  L’histoire se répétera de nouveau et vous devez y être préparé… 

Quoiqu’il en soit, les 2 conséquences immédiates de ces déficits budgétaires après la crise du COVID-19 seront une hausse dramatique des niveaux des prix (donc une perte du pouvoir d’achat de nos comptes bancaires) et un poids d’impôts très lourd (plus particulièrement l’impôt sur le revenu). Dans la formation sur Devenir freelance, nous prenons le temps de vous former sur les politiques économiques et leur impact sur votre carrière. Pour l’heure, ce qui nous intéresse c’est comment tirer profit de la situation. 

Comment tirer profit de la crise du corona ?

Comment profiter de la situation de confinement actuelle ? Les Etats en profitent pour procéder à des déficits budgétaires massifs !!! 

  • La France annonce un plan de 45 milliards d’euros pour financer les différentes actions du gouvernement contre la “crise” (financement du chômage partiel, allocations diverses, baisse d’impôts, financement du gel des loyers, financement du report du paiement d’impôts, report de la TVA, etc…). – L’allemagne annonce 156 milliards d’euros, 
  • Les UK annonce un plan de stumlus estimé à 700 milliards de pounds,- Le congrès américain est en train d’adopter un package de 2000 milliards de dollars !!! 2000 milliards !!!!  
  • L’Union Européenne a profité de la pandémie pour lever la règle des 3% qui protège les nations de l’UE des conséquences calamiteuses, apocalyptiques de la dette.   

Les impacts de ces déficits massifs seront directement visibles une fois le confinement terminé : 

  1. Une hausse dramatique des niveaux des prix (donc une perte du pouvoir d’achat de nos comptes bancaires, assurance vie et compte retraite)
  2. une augmentation des impôts (très fort probablement de  l’impôt sur le revenu).  

En tant qu’individu, comment pouvez-vous profiter de la situation actuelle ? Tout dépend de votre position initiale :

  •  Peu importe votre position : protégez votre épargne en achetant des métaux préciaux (l’or et l’argent). Si vous n’avez pas appris à acheter les métaux préciaux, ou si vous ne connaissez pas l’intérêt de l’or, ni de l’argent, je vous recommande de vous y former. une fois que vous serez formés, conservez votre épargne sous forme de métaux préciaux. Ceux-ci offrent des garanties incomparables en matière de protection contre l’inflation et les conséquences dévastatrices des déficits budgétaires engagés par les Etats.  
  • Si vous êtes entrepreneur, c’est le moment de créer de nouveaux produits adaptés au confinement. Voyez-vous, les sites ecommerce actuellement vendent énormément de matériel informatique (ordinateurs, imprimantes, souris, etc…) suite au télétravail que le confinement impose. identifiez les besoins imposés par la crise dans votre marché et répondez-y en offrant de nouveaux produits ou services.  
  • Si vous êtes freelance, vous avez constaté que les TJM sont au plus bas. Les entreprises en profitent pour demander des réductions de prix extrêmes. Nous ne vous recommandons pas de brader votre savoir-faire sous prétexte de crise. La valeur (ou profit potentiel) que vous apportez à l’entreprise ne diminue pas avec la crise. Après il faut voir aussi avec votre situation personnelle. Sinon, en règle générale, nous ne recommandons pas de brader vos compétences sous prétexte de la crise… 
  • Si vous avez des excès de trésorerie, alors c’est le moment d’investir dans de l’immobilier, ou acheter des actions dans le marché financier, car en temps d’incertitude comme celui-ci, les gens préfèrent du liquide (les gens vendent leurs actions pour conserver du liquide en banque), ce qui fait baisser les prix. Si vous vous êtes formés à l’investissement immobilier ou aux marchés financiers, c’est le moment de faire des bonnes affaires !! 
  •  Si vous êtes un professionnel ou un étudiant : formez-vous, aiguisez vos compétences : profitez du confinement pour continuer à vous former sur le Big Data ou sur tout autre domaine qui vous passionne. Nous mettons à votre disposition un ensemble de formations pour vous aider à travailler dans le Big Data. Vous pouvez nous contacter pour plus de détails sur les offres promotionnelles en cours.

Voilà ! En temps de crise, certains construisent des abris tandis que d’autres construisent des moulins. D’autres encore se lamentent, se plaignent. Nous espérons que cette chronique vous a donné des pistes nécessaires pour que vous profitiez de la crise que nous traversons actuellement pour devenir plus robuste ! L’inquiétude n’augmente pas une coudée à notre vie. Les Etats continuent de s’en-têter et de croire que qu’il est possible de prospérer par la dette. Ils continuent d’appliquer les solutions qui ne marchent pas au même problème : le déficit budgétaire.

Il semble qu’un certain Einstein disait : “l’insanité c’est faire la même chose en croyant pouvoir obtenir un résultat différent“.

Si vous voulez profiter de ce que cette crise à vous offrir, alors bougez-vous !!!! C’est le moment !

Vous avez aimé cette chronique, merci de la partager avec vos proches pour qu’ils bénéficient également de la crise en cours. Merci d’avance pour votre collaboration.

>