Top 10 des meilleurs Masters Big Data

Vous souhaitez vous [ré]orienter vers un métier du Big Data ? En particulier, vous souhaitez devenir Data Engineer ou Architecte Big Data ?  Vous recherchez une formation qui peut vous permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour travailler dans ces métiers ? Alors, vous êtes au bon endroit. 

Dans cet article, nous allons vous présenter la liste des 10 meilleurs Masters spécialisés en Big Data de France qui peuvent vous aider à atteindre votre  objectif. Aussi, nous vous indiquerons de façon générale, comment développer vos compétences Big Data, si vous ne pouvez pas suivre un Master ou si vous souhaitez développer vos compétences par d’autres moyens qu’un Master.

Avant de démarrer la liste, posons les bases. Pourquoi travailler dans le Big Data ? Quelles sont les compétences techniques attendues pour un quelqu’un qui souhaite exercer comme Data Engineer en Big Data ? Qu’est qu’un Master Big Data et en quoi se différencie t’il des autres Master ? Nous allons planter le décor, en répondant à ces questions, ensuite nous vous fournirons la liste des Masters proprement dit. 

Démarrons !!

Travailler dans le Big Data : quel intérêt ?

Aujourd’hui, l’intérêt du Big Data n’est plus à démontrer. Il est désormais connu et accepté que le Big Data est une citerne à emplois d’emplois dans le monde. En France, de nombreuses études sérieuses montrent que 43 % des entreprises sont en pleine restructuration pour saisir les opportunités du Big Data dans les 3 années à venir. Par ailleurs, l’Etat s’est engagé dans le Big Data à travers la “Nouvelle France Industrielle” et ses autres nombreuses initiatives dans la Numérisation/digitalisation du pays. 

Si il y’a un tel engouement au profit du Big Data de la part des entreprises et des États dans le monde entier, ce n’est pas par simple plaisir ou par mimétisme. C’est parce que c’est la data qui alimente toute les activités de nos sociétés numériques actuelles ; par exemple : la régie publicitaire est de plus en plus basée sur la data, les compteurs intelligents avec Linky d’EDF, l’Intelligence Artificielle, l’agriculture verte, les véhicules hybrides, les objets intelligents, les objets connectés, le smart computing, etc… Bref, la viabilité de la majorité des modèles économiques de notre époque dépend de l’exploitation intelligente de la donnée.  

C’est parce que leur modèle économique dépend de plus en plus de la donnée que les entreprises ont de plus en plus besoin de spécialistes formé(e)s aux approches de traitement massivement parallèle de données et capables de les valoriser de façon intelligente. A l’époque dans les années 80, ce n’était pas la donnée qui drivait l’économie, mais avec l’évolution technologique, l’augmentation de la bande passante sur Internet, l’avènement des nouveaux modes de consommation de l’IT (le Cloud Computing), l’open source, la baisse des coûts de l’IT, il est devenu possible d’avoir une connaissance plus fine de son marché, d’entrer plus facilement dans n’importe quel secteur d’activité (suppression des barrières à l’entrée), et d’offrir des produits/services spécifiques à une audience. Tout cela est possible parce que les facteurs que j’ai cités ci-dessus, on contribué à rendre disponible la donnée.

Ainsi, quand on parle de Big Data, on ne parle pas d’une tendance, mais d’un véritable enjeu de fond ! La viabilité des modèles économiques actuels dépendent de l’exploitation intelligente de la donnée. Donc le Big Data c’est une question de survie pour toutes les entreprises aujourd’hui !

8 métiers soutiennent l’exploitation de la donnée, mais d’après des analyses que nous avons menées sur des appels d’offres des entreprises de 2016 à 2020, de l’étude de l’allocation de leur budget et dépenses IT sur la période, de l’analyse des publicités dans différents magasines IT, et de la veille technologique, nous avons identifié que les métiers les plus demandés du big data par les entreprises sont les suivants :  le Data Engineer,  l’Architecte Big Data,  et le Data Scientist.

Le Data Engineer vient largement en tête, et ce pour une raison : c’est lui qui est en amont de la valorisation de données.  Faites un tour sur indeed.fr et tapez-y “Data engineer” ou « Data Engineering », ou encore « ingénieur Big Data », et vous comprendrez de quoi nous parlons !  Ainsi, le timing est parfait pour faire carrière en tant que Data Engineer !! 

Les compétences techniques requises pour travailler dans le Big Data

Quelles sont les compétences techniques attendues pour un Data Engineer ? Il est important que vous compreniez cela afin de pouvoir correctement évaluer les formations ou les Masters qui vous seront proposés.

Ce qui est attendu du profil de Data Engineer en entreprise c’est de  savoir utiliser Hadoop (Mapreduce) ou Spark pour adresser à large échelle les problématiques d’ingestion des données. Il doit maîtriser l’utilisation des outils SQL sur Hadoop, et les bases de données NoSQL (HBase, HCatalog, MongoDB). Il doit pouvoir écrire des requêtes SQL, HiveQL, Pig Latin pour l’interrogation des bases de données, connecter les systèmes de Business Intelligence traditionnels des entreprises à Hadoop, écrire des requêtes complexes nécessaires pour résoudre des besoins métier de Reporting, de calcul d’indicateurs, et d’exploitation de données à des buts de Reporting, interroger des bases de données et les exploiter pour l’intégration des données de divers formats.  

Globalement, le travail du Data Engineer repose sur 2 tâches fondamentales : l’interrogation de données et le développement d’applications.

  • L’interrogation de données : aujourd’hui, en matière de gestion de données, le SQL est la compétence favori des métiers. De plus, les entreprises utilisent de plus en plus un système de fichiers distribué tel que le HDFS comme répertoire de stockage central pour toutes leurs données, données provenant pour la plupart des systèmes opérationnels (comptabilité, marketing, finance, Ressources Humaines, etc.), de leur ERP, ou de leurs systèmes décisionnels ; la majorité des outils d’exploitation de ces données (par exemple Business Objects, Oracle, SAS, Teradata, Tableau, etc.) s’appuient sur le SQL. C’est pourquoi il est attendu du Data Engineer qu’il soit capable d’interroger divers bases de données à l’aide du SQL, ou de langages d’abstraction appropriés. La fondation Apache a bien compris ce rapport étroit qui existe entre le SQL et les analystes métiers, c’est pourquoi depuis qu’elle a repris Hadoop en 2009, elle s’évertue à le rapprocher le plus que possible du SQL. Ainsi, la connaissance du SQL va vous permettre d’utiliser les outils comme Hive, Impala, HawQ, Presto, qui sont des outils qui permettent d’exécuter le SQL directement sous Hadoop.  Un bon Master ou une bonne formation Big Data doit vous former à l’interrogation des données hébergées sur divers systèmes de stockage de données.
  • Le développement applicatif. Malgré l’échelle d’adoption du SQL dans le Big Data, l’interrogation interactive des données n’est pas suffisante. En tant que Data Engineer, vous devez être capable de développer des applications spécifiques au cas d’usage en question, qui seront déployées en production. Cela implique que vous devez être capable d’utiliser un langage de programmation comme Scala ou Java pour exprimer le cheminement nécessaire pour obtenir un résultat à un problème en partant de zéro. Ce style de programmation permet  d’aller plus loin que la simple interrogation de données, et de développer de nouvelles fonctionnalités sous forme de procédures/fonctions qui s’appellent les unes aux autres. Grâce à cette caractéristique, vous pourrez gérer vos programmes comme des projets applicatifs entiers et aurez un contrôle total sur leur performance. Ainsi, un bon Master ou formation Big Data doit vous former dans l’utilisation d’un langage de troisième génération spécialisé dans la data comme Java, Scala ou Python, et vous rendre compétent sur l’ensemble des étapes du cycle de vie d’une application, de sa conception à son déploiement en production.

Voici la matrice de compétences complètes du Data Engineer, c’est-à-dire les compétences que vous devriez posséder à minima à la sortie d’un Master Big Data spécialisée dans le Data Engineering :

  • maîtrise des langages de programmation : Scala,  Java, Python, Shell, VBA
  • connaissance du fonctionnement des systèmes d’exploitation : UNIX, Linux, Solaris, Windows
  • connaissances des solutions de bases de données SQL : Teradata, Microsoft SQL Server, SAS Base, SAP Hana
  • connaissance des systèmes NoSQL : Elasticsearch, HBase, Cassandra, Redshift
  • connaissance des processus et des outils ETL : Talent open studio, Pig Latin, Sqoop.
  • forte expertise sur le SQL et dérivés : SQL, HiveQL
  • maîtrise des framework de calcul massivement parallèle de données : Hadoop, Spark, Kafka
  • connaissance des techniques d’amélioration de la performance des requêtes et des systèmes de Business Intelligence (OLAP)  
  • savoir consolider les données, produire des KPI et construire des tableaux de bord à l’aide d’outils tels que Excel Power BI, Tableau Software, ou encore QlikView.
  • être à l’aise dans des environnements cloud : GCPAzure HDInsightAWS
  • être à l’aise avec les outils d’intégration et de déploiement continue : Jenkins, git, GitHub, gitlab, création de CI/CD, docker, Ansible, kubernetes, etc…
  •  avoir un niveau de connaissance basique sur le Machine Learning, Data science, et l’Intelligence Artificielle  afin de pouvoir travailler en collaboration avec les Data Scientists.

Qu’est ce qu’un Master spécialisé en Big Data ?

Le moyen le plus évident pour développer vos compétences si vous êtes un étudiant ou en début de carrière est de suivre un programme de Master ou un Master spécialisé.

Qu’est ce qu’un Master spécialisé ?  Officiellement, le Master est à la fois un diplôme national de l’enseignement supérieur et un grade universitaire, validant un deuxième cycle de l’enseignement supérieur, soit cinq années d’études en moyenne après le baccalauréat. Techniquement, c’est un diplôme de niveau bac+5 qui correspond à 120 crédits ECTS du système LMD, répartis en 4 semestres, après la licence.

un Master spécialisé quant à lui est  un grade académique sanctionnant des études universitaires de 2e cycle correspondant à une qualification professionnelle particulière à l’issue d’une formation de 60 crédits au moins, obtenus après une formation initiale d’au moins 300 crédits (BAC + 5) sanctionnée par un grade de master. Donc techniquement, un Mastère spécialisé est Master + une année de spécialisation, soit un BAC + 6.

En France, un Master spécialisé, noté Ms (pour Master spé), est un diplôme d’établissement français labellisé par la conférence des grandes écoles délivrant un diplôme post-master, justement qualifié de Ms.  À l’inverse des Masters, ou des MBA, le Mastère Spécialisé ne peut être délivré que par des établissements bénéficiant du label de la Conférence des Grandes Écoles. La durée de formation d’un Mastère spécialisé est généralement d’un an, et contrairement aux MBA qui s’adressent beaucoup plus aux professionnels, les Mastères spécialisés visent plutôt les étudiants. 

Attention !!! Lorsque nous parlons de Master spécialisé en Big Data, nous ne faisons pas référence à un diplôme d’établissement français labellisé par la conférence des grandes écoles, ni à un diplôme qui s’obtient après un master. Nous faisons référence à tout master, que ce soit public, privé, accrédité par une conférence de grandes écoles ou pas, qui fournit exclusivement des enseignements sur le Big Data.  

Nous allons maintenant vous expliquer pourquoi suivre une telle formation.

Pourquoi suivre un Master spécialisé en Big Data ?

En économie, il est bien connu en vertu de la loi de la rareté que, le salaire d’un individu n’est pas fonction de son ancienneté ou de son niveau d’expérience, mais de sa rareté. Et un des moyens d’être rare c’est de se spécialiser.  L’intérêt d’un Master spécialisé en Big Data n’est pas d’obtenir un label de qualité (ou un diplôme reconnu) comme avec un Ms (quoique ce soit utile), mais plutôt de mettre à votre disposition l’infrastructure nécessaire pour apprendre les technologies du Big Data, et vous aider à maîtriser les compétences requises pour un Data Engineer, que nous avons citées précédemment dans la matrice de compétences. Certains masters peuvent rajouter à cela des enseignements métiers, montrant les aspects non-techniques de la donnée, comme les aspects juridiques, le MDM, le management de la donnée, le RGPD, etc.

Comme nous le verrons tout à l’heure, s’il n’y’a pas beaucoup de Master dans le Big Data, c’est parce qu’il n’est pas simple de disposer des infrastructures technologiques nécessaires à son apprentissage, et aussi parce qu’il n’y’a pas beaucoup de personnes compétentes pour enseigner leur utilisation. C’est pourquoi pour monter en compétence dans le Big Data, vous devez absolument éviter les Masters généralistes !

Liste des 10 meilleurs Masters spécialisés en Big Data 

Malheureusement, même si le Big Data est désormais reconnu comme étant porteur, les Masters qui forment sur le Big Data en général, et le data engineering en particulier ne sont pas encore nombreux au moment de la rédaction de cet article.  Malgré tout, nous avons effectué des recherches approfondies, et combiné les résultats de ces recherches à notre expérience personnelle, pour vous dresser la liste des 10 meilleurs Masters spécialisés de France en Big Data. Ceux-ci peuvent vous permettre d’atteindre vos objectifs.

La sélection de ces Master s’est faite uniquement sur la base de leur crédibilité, leur réputation, et de l’expérience personnelle que j’ai d’eux (retour des anciens élèves, retour des entreprises avec lesquelles nous travaillons, etc…). Notez que cette liste n’est pas un placement de produit, ou une publicité. les responsables des masters ne sont même pas au courant que nous avons cité leur Master, ils ne nous connaissent même pas.  Notez également que le classement n’est pas fait par ordre de mérite, ni par ordre alphabétique. Le classement ne suit aucune logique. Au final, ce sera à vous d’évaluer chaque école et de chercher d’autres informations plus précises avant de décider de vous inscrire ou pas.

1 – Le Master Spécialisé Big Data de Telecom ParisTech

Télécom ParisTech est une école d’ingénieurs qui offre un Master spécialisé en Big Data sur un an intitulé « Big Data : Gestion et Analyse des données massives ». Le but de ce master est d’apporter à ses apprenants des compétences sur l’exploitation des données sur Hadoop et de compléter ces compétences par des compétences métier.

Télécom Paris anime trois chaires de recherche et d’enseignement autour du Big Data, propose une gamme complète de cursus en formation initiale et formation continue, et encourage l’innovation à travers son incubateur, ParisTech Entrepreneurs. 

L’avantage du Mastère Spécialisé Big Data de Télécom Paris est qu’il bénéficie d’une très grande notoriété auprès des grands groupes internationaux. Cette réputation vous aidera beaucoup si vous êtes en début de carrière pour trouver un stage ou un emploi. De grandes entreprises comme Thales, Safran, Airbus Group, Orange sont membres des comités de veille et de perfectionnement du Mastère.

La formation s’étend sur une durée de 15 mois, dont 9 mois de cours, et se conclut par un stage en entreprise de 4 à 6 mois et la soutenance d’une thèse professionnelle.

Au niveau des coûts, la formation coûte 18500 €, avec 150 € supplémentaires pour les frais de dossiers.

2 – Le Master Spécialisé Big Data de Grenoble Ecole de Management & Grenoble INP

L’école de Management de Grenoble (Grenoble-EM) offre un Master spécialisé en Big Data du même nom, qui est le fruit d’une alliance entre deux écoles : une école d’Ingénieur (Grenoble INP) et une école de Management (Grenoble EM).

Le programme de formation est soutenu par un consortium de partenaires qui participent à la réflexion sur les compétences cibles et s’impliquent dans la pédagogie (interventions, conférences, témoignages, accueil de stagiaires …). Ces partenaires représentent des grands groupes industriels, des start up, des institutions académiques ou encore des associations professionnelles. Ils couvrent l’ensemble de la chaine de fournisseurs de solutions utilisateurs, et ont un domaine d’action allant de la région à une couverture internationale.

Ce master, tout comme celui de Telecom Paris, est accrédité par la conférence des grandes écoles de France.

La formation s’étend sur une durée de 15 mois – Cours à temps plein de septembre à février puis stage de 4 à 6 mois ou expérience professionnelle (CDD, CDI, Intérim, création d’activité).

Au niveau des coûts, la formation coûte 15 700 €.

3 – Le Master MSc Big Data de l’ESSEC & CentraleSupélec

Ce master, intitulé « Master in Data Science & Business Analytics » est également le fruit d’une alliance entre une école de management (ESSEC) et une école d’ingénieurs (CentraleSupélec).

Il propose au bout du troisième mois de formation une spécialisation sur le calcul massivement parallèle que vous pouvez choisir pour monter en compétence sur les technologies du Big Data. Ce master est accrédité par la conférence des grandes écoles de France et se tient sur une durée de 2 ans (Master 1 et Master 2 ou Master 2 uniquement).  La formation se tient en France et au Singapour.

Au niveau des coûts, la formation coûte 12 700 € pour le Master 1, et 24 000 € pour le Master 2.

4 – Le Master Big Data de l’EISTI

L’EISTI offre un programme de Master spécialisé dans le Big Data intitulé Le Master en Systèmes décisionnels  Architecture, Exploration de données et Optimisation ADEO. C’est une formation qui est donnée uniquement en anglais et est destinée pour un public non-francophone.

L’avantage de ce Master réside à notre sens sur les partenariats industriels que l’école possède, notamment SAS via le programme académique et une chaire d’entreprise, permet de mettre à disposition des étudiants des modules décisionnels comme Entreprise Miner (Data Mining), SAS-OR (recherche opérationnelle) ; et SAP via University Alliance Program, permet de mettre à disposition des étudiants les dernières versions des modules décisionnels de SAP que sont SAP-BW et SAP-Business Objects.

La formation se tient sur une durée de 2 ans (Master 1 et Master 2).  

Les frais de scolarité s’élèvent à 14 000  € pour les 2 années (soit 7 000 € /an)

5 – Le Master Big Data de l’Université Paris Dauphine 

L’université de Paris Dauphine propose un Master spécialisé dans le Big Data et les statistiques intitulé Executive Master Statistiques & Big Data.

La formation est adossée au CEREMADE, laboratoire de mathématiques appliquées qui héberge en son sein des enseignants-chercheurs mondialement reconnus dans leur domaine.

Il est à noter que la formation a été conçue spécifiquement pour des professionnels en activité disposant d’un diplôme de niveau Bac+3 en mathématiques ou de niveau admis comme équivalent. Cela signifie que le programme de la formation a été organisé de manière à permettre aux participants la continuité d’une activité professionnelle à temps complet et la poursuite de leurs engagements professionnels avec un seul jour d’absence de leur entreprise par mois.

Il est également important de noter qu’à la différence des autres formations, vous pouvez utiliser votre compte CPF pour financer une partie de votre formation.

La formation dure 17 mois, étalés sur 300 heures, et un rythme de 3 heures de cours chaque mardi en fin de journée de 18h à 21h + 1 jeudi complet par mois (de 8h30 à 18h30).

Les frais de la  formation s’élèvent à 15 500  € 

6 – Le Master spécialisé Big Data & Marketing de la Toulouse Business School

La Toulouse Businiess School propose un Master spécialisé en Big Data intitulé « MSc Big data, Marketing and Management ».  

La particularité de ce Master est qu’il s’adresse à des professionnels du marketing, qui souhaite appliquer les méthodes de gestion de données aux problématiques du Marketing. Aussi, notez que tout comme le Master Big Data de l’EISTI, ce Master se déroule exclusivement en anglais.

En plus d’être accrédité par le label de la conférence des grandes écoles, il offre aux étudiants la possibilité de passer 2 certifications internationales très appréciées pour le marketing : les certifications Data Visualization: Tableau Desktop Specialist et Data Science: DELL EMC Data Science Associate (EMCDSA).

Le Master se tient sur 1 an, avec 3 à 6 mois de stage.

Les frais du Master s’élèvent à 18 500  €. 

7 – Le Master spécialisé Big Data & Business Analytics de l’ESCP

L’ESCP dispose d’un Master MS, dans le Big Data intitulé Ms Big Data & Business Analytics.

L’objectif de ce Master est de former des professionnels capables d’appliquer les techniques de traitement massivement parallèle de données aux problématiques marketing/commerciales.  Les cours sont dispensés exclusivement en anglais.

Le Master dispose de beaucoup de partenariats avec des entreprises telles que Teradata, ou EY, ce qui permet  d’enrichir le programme de cours. 

Le Master se tient sur une durée de 1an ainsi qu’il suit : de Septembre à Mars, des cours sur le campus de Paris, d’Avril à Juin, les cours se tiennent à Berlin. Ensuite, vous suivez un séminaire d’une semaine en chine, puis vous faites un stage de 4 mois, et enfin vous validez votre diplôme à la suite de la soutenance d’un rapport de stage.

Les frais du Master s’élèvent à 20 350  €. A cela, vous ajoutez 130 – 195 € de frais de dossier.  

8 – Le Master Big Data et Fouille de données de Paris 8

L’université de Vincennes-Saint Denis ou Paris 8 offre un cursus universitaire spécialisé dans le Big Data intitulé Master Big Data et Fouille de données.

Cette formation n’est pas un Ms comme les autres. Son objectif est de former des professionnels dans différents domaines de l’informatique et des systèmes d’information, en lien avec la recherche et l’industrie.  La formation se déroule en alternance et se tient en français.

La durée du Master s’étend sur 2 ans, avec une alternance en M1 et un stage de fin d’étude en M2, suivi d’une validation du diplôme lors de la soutenance d’un rapport de stage.

Les frais du Master sont des frais publics. Le tarif dépend de l’année en vigueur, mais étant donné que c’est une université publique, les frais d’inscriptions sont généralement inférieurs à 1 000 €.

9 – Le Master spécialisé Big Data Analytics de l’université de Troyes

L’université technologique de Troyes propose un Master spécialisé en Big Data aux étudiants et aux professionnels intitulé  Mastère Spécialisé Expert Big Analytics & Métriques.

La particularité de ce Master est qu’il met l’accent sur l’analyse de données à l’aide des technologies du Big Data. D’ailleurs, le site du Master indique clairement former des « Data Analystes Big Data », donc des personnes capable d’interroger les données à large échelle et de les visualiser dans des tableaux de bord à l’aide d’outils spécialisés tels que R, ou Tableau Software.

La formation se tient sur 1 an avec un rythme de 3 semaines de cours par mois. Ce qui laisse de la place à l’alternance.

Le tarif du Master est de 10 500 € pour les étudiants et travailleurs, et 15 500 € pour les professionnels.

10 – Le Master Big Data Analytics et Business de L’IESEG

L’IESEG est une école de commerce située dans la métropole lilloise. L’école offre un Master en Big Data intitulé Master of Science in Big Data Analytics for Business.

Le Master of Science in Big Data Analytics for Business est conçu pour aider les étudiants à maîtriser les compétences commerciales, les méthodes et les outils d’analyse nécessaires pour transformer les BIG data en BIG insights en marketing, finance et gestion.

Le programme est proposé à temps complet et se compose de 2 semestres consécutifs de cours (Septembre – Mai) suivis d’une expérience professionnelle (à partir de Juin). Le cursus se développe autour de modules principaux en commerce, technologie et méthodologie, ainsi que de cours spécialisés en marketing, finance et opérations.

Cette formation est plus orientée Data Analyst que Data Engineer pur. Son objectif est d’aider les étudiants à à devenir des professionnels orientés sur les données qui seront capables de repérer les opportunités analytiques dans un contexte commercial donné.

La formation se tient sur 1 an, exclusivement en anglais.

Les frais du Master s’élèvent à 16 900 €.

Voilà, nous sommes arrivés à la fin de la liste des meilleurs Masters spécialisés dans le Big Data en France. Il vous revient de vous renseigner précisément sur les spécificités de chaque école avant de prendre une quelconque décision. Si vous avez des questions ou des témoignages à faire par rapport à l’un de ces Masters, n’hésitez pas à les mentionner juste ici en commentaire. Aussi, n’oubliez pas, nous disposons de ressources pour vous aider à monter en compétences sur le Big Data ou à vous renforcer dans des domaines spécifiques du Big Data. Vous pouvez les retrouver dans notre catalogue de formation.

Vous êtes une université ? Vous offrez un Master dans le Big Data, mais votre Master n’apparaît pas dans cette liste ? Contactez-nous et après étude de votre Master, nous le rajouterons dans la liste si nous le trouvons adéquat.


Ressources

Vous pouvez démarrer votre parcours en Big Data en lisant les ouvrages suivants. Ils poseront des fondations solides dans votre carrière en Big Data.

hadoop devenez opérationnel dans le monde du Big Data

Hadoop – Devenez opérationnel dans le monde du Big Data“, l’ouvrage incontournable pour démarrer dans le Big Data dans toute la francophonie. Cet ouvrage vous équipera des compétences de base du Big Data et vous montrera 2 projets réels dans lesquels les entreprises lancent des chantiers Big Data pour améliorer leur business, notamment Air France et EDF.

Maîtrisez l’utilisation des technologies Hadoop“, le deuxième ouvrage du projet DTN. Il vous initiera dans l’utilisation des 18 technologies clés de l’écosystème Hadoop

>