Vous en avez marre de la routine professionnelle ? Vous êtes épuisés de toujours faire la même chose ? Vous Souhaitez changer de métier ? Vous désirez vous reconvertir en informatique ? Vous êtes au bon endroit !

De nos jours le numérique est d’une importance capitale et l’informatique fait désormais partie des domaines porteurs les plus prisés et les plus payés. C’est un secteur qui recrute énormément et offre des postes de plus en plus spécialisés qui nécessitent de remettre régulièrement à jour ses connaissances. Ainsi, si vous êtes curieux et aimez apprendre de nouvelles choses, de prime à bord, l’informatique est faite pour vous.

Dans cette chronique, nous abordons la reconversion professionnelle en informatique. Vous y découvrirez, comment se réorienter dans les métiers de l’informatique ? Les compétences et qualités à avoir ? Les formations qui s’offrent aux intéressés ? Les salaires que peuvent percevoir ces professionnels en fonction du type de métier en informatique ? Ainsi que les orientations spécifiques qui peuvent être faites dans les métiers de la Data. Tout d’abord, posons les bases !

Qu’est-ce que la reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle consiste simplement à changer son métier ou son secteur d’activité, et s’orienter vers un autre. Nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser un salarié à vouloir changer son métier. Il peut s’agir : du manque de reconnaissance ou d’engagement, trop de pression au travail (qui devient insupportable), l’ennui du quotidien professionnel (toujours exercer les mêmes tâches), besoin de changement et/ou de stimulation, envie de découvrir et d’apprendre de nouvelles choses (la curiosité), l’insatisfaction de la vie professionnelle, etc.

Je ne sais pas quelles sont vos raisons, mais avant toute prise de décision concernant votre reconversion professionnelle, faites d’abord un bilan avec vous-même ou avec l’aide d’un conseiller. Cela vous permettra de cerner vos envies, et de procéder aux choix les plus judicieux selon votre nouveau plan de carrière.

Il faut vraiment bien définir vos objectifs de reconversion, afin de vous préparer efficacement à faire le chemin nécessaire pour les atteindre, grâce à votre motivation à entreprendre et à apprendre.

Ensuite, étudiez le marché pour connaître les métiers qui recrutent (ou qui vont recruter). L’idéal serait de faire cette enquête avant de choisir la formation que vous ferez en informatique, de façon à ce que vous puissiez bien cibler votre futur métier. Car votre succès dans ce domaine dépend aussi de votre capacité à vite cerner l’évolution des différents outils pour rester toujours compétitif.

Pourquoi se reconvertir en informatique ?

L’informatique est un secteur très porteur et très dynamique. Cela est dû en partie par la rapide digitalisation de la société (accentuée ces derniers temps par la crise sanitaire). Les activités du digital nécessitent énormément de technologies de l’information (et par ricochet une forte main d’œuvre qualifiée dans l’utilisation efficace de ces technologies).

Il y’a plusieurs raisons qui peuvent motiver de se reconvertir dans l’informatique. Je vais en citer ici 5 :

  • le domaine informatique est en plein essor et garantit donc la sécurité de l’emploi. Si vous cherchez donc la sécurité de l’emploi, vous devriez peut-être considérer l’informatique, car c’est l’un des seuls secteurs où on sait d’avance que la demande continuera à augmenter dans le temps.
  • compte tenu du nombre restreint d’expert en informatique, le salaire ne cesse de croître, ce qui peut vous permettre d’avoir un plus haut Reste à Vivre, et donc d’investir dans des actifs générateurs de revenus passifs comme l’immobilier.
  • les conditions de travail dans le numérique sont très bonnes et attractives. Cela n’est pas dû au secteur informatique, mais au fait que les entreprises se battent pour retenir les meilleurs profils, ce qui se traduit par une amélioration des conditions de travail.
  • l’augmentation considérable de la rémunération des professionnels ayant des compétences dans des domaines précis du numérique. L’informatique en soit est trop vague. Vous devez vous spécialiser dans un domaine précis de l’IT par exemple : ingénieur Big Data, et vous gagnerez bien au delà du salaire d’un informaticien classique.
  • la demande en profils informatiques est très forte, surtout dans les grandes villes (comme Paris, qui concentrent généralement les services publics et économiques du pays).

Quelle que soit la raison de votre reconversion, vous reconvertir dans l’informatique vous ouvrira la porte à de nombreuses opportunités et vous permettra potentiellement d’accomplir vos objectifs personnels.

l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) soutient nos dire avec des éléments factuels ! En effet, selon une étude de l’association, 66 700 cadres informaticiens seront recrutés en 2020. Selon la même étude, ces profils seront les plus recherchés par les entreprises. De plus, l’association estime que la barre des 300 000 cadres embauchés sera dépassée à l’horizon 2021-2022. Autant vous dire que le moment est plus qu’approprié pour vous reconvertir dans l’informatique !

L’informatique représente la première activité en termes de création d’emploi et les chiffres prévisionnels montrent que cette tendance devrait s’accentuer dans les prochaines années.

prévisions de recrutement des cadres en informatique
Consultez toute l’étude complète en cliquant sur ce lien

Comment trouver son métier en informatique ?

Les métiers de l’informatique sont très variés. L’une des plus grosses difficultés que vous rencontrerez une fois que vous aurez décidé de vous y lancer, c’est de choisir votre métier. Il s’agit pas simplement de prendre le métier le plus rémunérateur ou le plus porteur, mais de choisir un métier qui correspond à la fois à votre personnalités et à vos aspirations professionnelles. Le métier que vous choisirez doit également vous permettre de vous épanouir pleinement et de valoriser vos talents. comme l’adage populaire le dir : « Faites le métier que vous aimez, et vous n’aurez pas à travailler un seul jour ».

Ainsi, avant de quitter votre métier, il faut vous poser les bonnes questions, à savoir les raisons qui vous poussent à vouloir changer votre métier. Quel est votre profil de personnalité ? Quelles sont vos aspirations professionnelles ? Est-ce que vous avez les prérequis (compétences et qualités) nécessaires pour embrasser le métier dans lequel vous souhaitez vous réorienter ? Disposez-vous de temps et de moyens financiers suffisants pour commencer et finir votre reconversion ? etc.

Étant donné qu’ici, nous sommes un site spécialisé dans la formation des personnes en reconversion vers les métiers de la data, nous allons vous montrer les métiers qui y sont disponibles, car comme nous l’avons précisé plus haut, pour réussir votre reconversion en informatique, il faut vous spécialiser dans un métier qui applique l’informatique, et non simplement apprendre l’informatique. Voici la liste des 7 métiers les plus porteurs du Big Data :

Ne pensez pas que ces métiers de la data sont les seuls métiers porteurs en informatique. Il y’en a plein d’autres. De tout façon, aujourd’hui, toute la société a été digitalisée, par conséquent tous les domaines, des télécoms à la médécine, ont des corps de métiers spécifiques pour l’informatique (par exemple, les développeurs Web, les ingénieurs Télécoms, les développeurs Java, les développeurs Adnroid, etc…).

Nous allons maintenant vous montrer comment développer vos compétences en informatique.

Les compétences et qualités requises pour travailler dans l’informatique

Notons que les métiers directement liés à l’informatique sont nombreux et impliquent diverses compétences. Que vous soyez des généralistes ou spécialistes, pour rester dans un monde concurrentiel et toujours compétitif, il est vraiment crucial d’avoir la capacité de suivre l’évolution des outils et s’y adapter. Les compétences dont il s’agit ici, sont communes à tous les métiers informatiques qui sont très nombreux et diffèrent les uns des autres par leurs spécificités :

  • Une connaissance générale en informatique : méthodologie de développement, architecture des systèmes, bases de données, ERP (Enterprise Resource Planning ou progiciels intégrés), CRM (Customer Relationship Management ou gestion de la relation client),…
  • l’ouverture d’esprit et la capacité à gérer et/ou à entrer en collaboration avec d’autres équipes pour travailler sur un projet ;
  • La capacité d’analyse et d’écoute pour avoir une bonne compréhension des besoins du client;
  • La maîtrise  de l’anglais technique est une priorité ;
  • La capacité à mettre en place une relation de confiance avec le client ;
  • Le goût pour les nouvelles technologies car vous serez appelés à travailler sur des technologies et des concepts récents ;
  • La maîtrise des technologies Hadoop, des bases de données No-SQL
  • Une maîtrise des toutes les finesses de la communication (orale et écrite) tout en faisant preuve d’écoute, d’empathie, de diplomatie
  • De bonnes connaissances en statistiques et en algorithmie ;
  • Une compréhension approfondie du monde de l’entreprise, de son fonctionnement, de ses activités, de sa stratégie, de ses systèmes d’information.

Dans le point suivant, nous allons faire ressortir de façon précise, les compétences requises, en fonction de la spécificité des formations proposées par les Écoles et Universités.

Écoles et formations pour se reconvertir dans l’informatique

Quand vous décidez de faire une reconversion en informatique, plusieurs possibilités de formations vous sont offertes. Selon votre choix, vous pouvez faire une formation continue en présentiel, une formation en ligne ou encore une auto-formation.

Ces formations sont proposées par différents organismes spécialisés dans les formations pour adultes : l’AFPA, le CNAM, le GEPI (spécialisé dans l’informatique), NextAdvance (spécialisé dans l’informatique et le management). Il s’agit de formations accélérées aboutissant à l’obtention de titres professionnels (TP) qui permettent de commencer à travailler rapidement. En plus, ces titres professionnels sont reconnus par l’État :

Chef de projet Cloud, Infrastructure et cybersécurité – en partenariat avec Capgemini : à la sortie de cette formation, vous obtiendrez le TITRE CERTIFIÉ CHEF DE PROJET INFORMATIQUE INSCRIT AU RNCP AU NIVEAU 7 (ANCIEN NIVEAU I) – code 25554, code NSF 326p, par arrêté du 25/02/2016, publié au J.O du 17/03/2016, code CPF 249348).

  • Les conditions d’accès à cette formation : Bac+2 ou équivalent dans le domaine numérique ; Tout public à partir d’un Bac+3 ou titre de niveau II validé ou selon expérience.
  • La durée du cursus : 12 à 24 mois selon le profil de l’apprenant.
  • Les compétences que vous développerez dans cette formation: Le Chef de Projet Infrastructure, Cloud et Cybersécurité est un spécialiste méthodes et un chef d’équipe. Il est en mesure de superviser les différentes phases d’un projet de la conception à la maintenance, en passant par la réalisation et le déploiement d’une infrastructure. Il est capable de gérer des projets d’évolution du S.I. de l’entreprise depuis l’analyse des besoins jusqu’aux tests, la mise en route et la formation des utilisateurs.
  • Les compétences visées : Analyser un besoin, écrire un cahier des charges ; concevoir les solutions adaptées aux besoins ; communiquer avec les utilisateurs ; utiliser une méthode de gestion projet ; conduire un projet ; veiller au respect des budgets et des délais ; gérer des collaborateurs ; dynamiser son équipe ; anticiper les difficultés ; pratiquer la veille technologique.
  • Les débouchés :
  • Chef de Projet informatique ;
  • Chef de Projet Cloud ;
  • Chef de Projet Cyber Sécurité ;
  • Chef de Projet infrastructure ;
  • Responsable de projet ;
  • Assistant chef de projet ;
  • Responsable applicatifs ;
  • Consultant IT.

Concepteur Développeur full Stack :à la sortie de la formation, vous recevrez le TITRE CERTIFIÉ CONCEPTEUR DEVELOPPEUR D’APPLICATIONS NUMERIQUES inscrit au RNCP au niveau 6, code NSF 326T, par arrêté du 17/05/2018, publié au J.O du 24/05/2018 Fiche RNCP 30714 Certification professionnelle accessible par la VAE (Validation des acquis de l’expérience).

  • Les conditions d’accès à cette formation : Bac +2 informatique (ou selon l’expérience équivalente) avec de bons prérequis dans le développement logiciel.
  • La durée du cursus : 12 mois, avec 3 jours de formations toutes les 2 semaines.
  • Ce que vous apprendrez dans cette formation: Concevoir et développer des composants front-end et back-end ; Intervenir sur l’ensemble du processus de développement logiciel (Spécifications, Programmation, Tests, Déploiement, Support,…) ; Assurer la maintenance corrective et évolutive d’applications ainsi que le suivi technique des solutions.
  • Les compétences visées : Développer des composants d’interface utilisateur : applications mobiles Android, interface web HTML5/JavaScript/AngularJS ; Implémenter la logique métier de l’application (Java/JEE/Spring, PHP/Symfony) ; Modéliser, créer ou adapter une base de données (MySQL, Oracle); Respecter les bonnes pratiques de développement (modélisation objet, couverture de tests, architecture par couches…); Participer à la gestion du projet.
  • Les débouchés :
  • Développeur Full-Stack ;
  • Développeur Back-End ;
  • Développeur JAVA ;
  • Analyste programmeur ;
  • Développeur d’applications.

Chef de projet AMOA : à la sortie de cette formation, vous aurez le TITRE CERTIFIÉ CHEF (FE) DE PROJETS INFORMATIQUES inscrit au RNCP au niveau 7, code NSF 326p, par arrêté du 25/02/2016, publié au J.O du 17/03/2016, code CPF 249348 Fiche RNCP 25554 Certification professionnelle accessible par la VAE (Validation des acquis de l’expérience).

  • Les conditions d’accès à cette formation: BAC+3 validé ou plus, ou selon l’expérience professionnelle significative, bon niveau d’anglais.
  • La durée du cursus : environ 490 heures sur 12 mois/ 910 heures sur 24 mois. La durée est variable selon le profil du candidat et le dispositif.
  • Objectifs et missions de la formation: la formation permet d’acquérir les compétences requises pour l’exercice du métier de Chef de projet informatique. Le chef de projet assistance à MOA est un spécialiste méthode. Il est en mesure de superviser les différentes phases de la mise en œuvre d’un projet grâce à sa double compétence fonctionnelle, acquise au cours de sa formation dans le métier du donneur d’ordres et en maîtrise d’ouvrage. Il est capable d’organiser la réalisation d’une application informatique depuis l’analyse des besoins jusqu’aux tests, la mise en route et la formation des utilisateurs.
  • Les compétences visées : Piloter des projets ; Mettre en œuvre une démarche d’audit ; Accompagner le changement, les évolutions ; Former, sensibiliser les utilisateurs ; Mettre en œuvre une démarche qualité et de gestion des risques.
  • Les débouchés :
  • Responsable projet maîtrise d’ouvrage ;
  • Chef de projet applicatif ;
  • Chef de projet études et développement ;
  • Chef de projet TMA ;
  • Chef de projet informatique ;
  • Chef de projet AMOA ;
  • Responsable projet maîtrise d’ouvrage ;
  • Assistant chef de projet ;
  • Consultant informatique ;
  • Chef de projet fonctionnel.

A l’instar de ces formations continues, vous avez également la possibilité de suivre les cours en ligne ou encore faire de l’auto-formation afin d’aller à votre rythme.

Pour l’auto-formation en ligne en autodidacte, il y a les MOOC (Massive Open Online Course), qui sont des options intéressantes pour les personnes souhaitant travailler en totale autonomie, à leur rythme.

Vous pouvez également utiliser notre catalogue de formations si vous souhaitez vous réorienter vers un métier du Big Data.

Salaire – les métiers les plus rémunérés de l’informatique

Dans cette partie, nous allons vous donner le salaire moyen d’un professionnel de l’informatique. Étant donné que “l’informatique” est un domaine trop vaste, votre salaire va dépendre du métier dans lequel vous allez finalement vous orienter. Nous allons utiliser ici, le métier de consultant informatique comme référence.

Le salaire moyen d’un Consultant Informatique est de  41 023€ par an en France au moment de la publication de cette chronique. Il s’agit là d’estimations basées sur 38 salaires postés anonymement sur Glassdoor par des employés occupant ce poste. Le salaire le plus bas affiché est de 34 000 €, tandis qu’en fourchette haute on est à 89 000 €.

Notons que cette estimation a connu une mise à jour récemment ; précisément le 28 Janvier 2021.

salaire reconvertsion informatique

Nous sommes au terme de cette chronique. Ce que vous devez retenir c’est qu’aujourd’hui, l’informatique est un secteur très porteur où les offres d’emploi ne manquent pas. C’est un domaine où vous pouvez facilement vous réorienter avec la certitude de trouver un emploi. Le domaine est dynamique, passionnant et évolutif. Donc, avant de vous lancer, faites un bilan de vos compétences et demandez-vous les raisons de votre reconversion, vos aptitudes, les métiers de l’informatique qui vous attirent. Ainsi, votre orientation aura toutes les chances d’être réellement adaptée à votre profil et à votre projet.

Sur ce site, nous aidons les professionnels à se reconvertir dans l’informatique, spécialement dans le domaine du Big Data. Si c’est vous êtes dans ce cas, alors n’hésitez pas à télécharger notre livre numérique ci-après et vous serez enregistrés automatiquement dans la liste de nos lecteurs.


Juvénal JVC

Juvénal est spécialisé depuis 2011 dans la valorisation à large échelle des données. Son but est d'aider les professionnels de la data à développer les compétences indispensables pour réussir dans le Big Data. Il travaille actuellement comme Lead Data Engineer auprès des grands comptes. Lorsqu'il n'est pas en voyage, Juvénal rédige des livres ou est en train de préparer la sortie d'un de  ses livres. Vous pouvez télécharger un extrait de son dernier livre en date ici : https://www.data-transitionnumerique.com/extrait-ecosystme-hadoop/

>